Le Partenariat pour la Transition
Germano-Tunisien

Filtrer les projets
Plus de 100 projets
Appel à projets 2017 Fonds de soutien à la transition démocratique

Groupe de jeunes chercheurs tuniso-allemands mène des recherches en matière de politique étrangère

Chair for International Politics, University of Passau, Germany, in cooperation with the Universities of La Manouba, Tunis El Manar and Carthage, Tunisia
Retour

Le Groupe de Recherche
(Foto: Tunisia in Transition
)

Le partenariat de recherche « Tunisia in Transition – International Relations », financé par le DAAD avec des moyens du Partenariat de Transformation tuniso-allemand, a été initié en 2013 et rassemble les Universités de Passau, La Manouba, Tunis El Manar et Carthage. Au cours de trois années, un groupe de jeunes chercheurs allemands et tunisiens de plusieurs disciplines des sciences humaines s’est constitué comme groupe cible du projet qui examine le processus de transformation tunisienne, son impact sur la politique étrangère et les politiques menées par les acteurs internationaux envers le pays. A cette fin, le groupe a suivi différents entrainements méthodologiques en science politique et sociale. En outre, des membres du groupe ont pu participer à des conférences internationales et publier des articles. En 2015, le groupe s’est mis à élaborer un livre conjoint sur les relations extérieures de la Tunisie et sa place dans la politique internationale dont la publication est prévue pour printemps 2016.

 

Monsieur Ambassadeur

La table ronde avec Salma
Besbes et Samir Dilou (Foto:
Robin Lucke)

Les 14 et 15 novembre 2015, le groupe de recherche a tenu son dernier workshop de 2015 à La Manouba et Tunis. A cette occasion, les jeunes chercheurs allemands et tunisiens impliqués dans le projet et auteurs du livre conjoint ont échangé sur les différents chapitres de chacun afin d’harmoniser l’ensemble des textes et d’identifier les grandes lignes et les angles de comparaison dans la politique étrangère tunisienne. De plus, le groupe a suivi des interventions de Dr. Moez Ben Messaoud, Université de la Manouba, ainsi que de Lorena Lando, Organisation internationale pour lesmigrations, dans le cadre d’une discussion sur les actuels mouvements migratoires. Le programme a été couronné par une table ronde avec Samir Dilou, Membre de l’Assemblée des Représentants du Peuple et ancien Ministre des Droits de l’Homme et la Justice Transitionnelle, et Salma Besbes, Université de Carthage, sur le statu quo de la transformation tunisienne.

Dès le début, ce projet interdisciplinaire avait pour premier objectif de renforcer l’entrainement et la recherche dans les sciences humaines et sociales. Cette coopération académiquemenée au cours de trois ans a été très fructueuse et bénéfique pour tous les membres du groupe, tant sur le plan de la recherche que sur le plan des avenirs professionnels. Ainsi, la cérémonie de clôture a été une occasion pour rassembler et remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation et au succès du projet.

Retour