Le Partenariat pour la Transition
Germano-Tunisien

Filtrer les projets
Plus de 100 projets
Appel à projets 2017 Fonds de soutien à la transition démocratique

Formation et autonomisation financière des femmes orphelines rurales en couture à bousalem

Retour
  • Dans le cadre de programme « Partenariat pour la transition » de l’Ambassade de la République d’Allemagne Fédérale à Tunis adressé aux associations locales dans les régions Jendouba, Kef, Siliana, Gafsa, Sidi Bouzid, Kebili et Tataouine. L’association Bousalem pour le soutien de l’Orphelin a lancé le projet intitule de « Formation et autonomisation financière des femmes orphelins rurales en couture » à Bousalem. Ce projet est orienté vers les femmes rurales dans la délégation de Bousalem Gouvernorat de Jendouba. Il a pour objectif L'intégration socio-économique des femmes rurales dans la vie active, en améliorant leurs pouvoirs d’achat et en les encourageant à l’autonomie financière.

  • Le projet consiste à la formation de 10 femmes rurales durant 06 mois clôturée par un test professionnel de certification aux près de bureau d’emploi de Jendouba, les femmes certifiés vont avoir des machines à coudre et matière premières pour travailler à domicile. Les résultats attendus de projet sont la création de l’emploi pour 10 femmes orphelines rurales à bousalem, les femmes vont acquérir des capacités techniques et professionnelles durant la formation et elles vont être certifiées par le bureau d’emploi de Jendouba ainsi que Autonomie financière des femmes après la formation en les offrants des machines à coudre et de la matière première pour travailler à domicile.

  • Dans le cadre de la préparation pour le démarrage du projet « Formation et autonomisation financière des femmes orphelines rurales en couture à Bousalem », financé par l’Ambassade de la République d’Allemagne Fédérale à Tunis, l’association de Bousalem pour le soutien d’Orphelin a sélectionné 10 femmes orphelines des zones rurales de la délégation de Bousalem gouvernorat de Jendouba. Les procédures de la sélection ont été faite sur deux étapes: une première étape qui a eu lieu le recours aux listes des veuves et des orphelins enregistrées dans la base de donnée de l’association selon les normes tel que la situation sociale, le nombre dans la famille, existence des besoins spécifiques (handicap, maladie), le revenu de la famille, le nombre d'enfants à l'école, l'Etat du logement et leur volonté vis-à-vis de projet. Dans une deuxième phase, des membres de l’association ont fait une visite de terrain aux femmes rurales présélectionnées dans la première phase pour se tenir de leur situation.

  • Et l'association, ainsi que le 06 femmes rurales dans la liste d'attente de la même manière dans laquelle la sélection des 10 meilleures femmes et ainsi, en prévision d'une vacance (quitte volontaire ou expulsion).

  • Après le processus de sélection a été appelé pour les femmes rurales datant session au siège de l'association sous la supervision du Président de l'Assemblée et en présence de formés pour se tenir debout sur les grandes lignes du projet avec leur engagement à continuer de venir à la réussite du projet.

  • Pour conclure, le succès d’un projet est liée à une bonne sélection des ressources humaines, en tenant compte de la transparence et l'égalité des chances ainsi que de fournir des conditions de travail appropriées.

 

« Quand le travail associatif se met à niveau, c’est le monde rural qui avance »

Réunion avec les 10 femmes dans l’association après la sélection

 

 

 

Durée du projet :6mois

lieu du projet:Délégation de Bousalem , Gouvernorat de Jendouba

Retour