Le Partenariat pour la Transition
Germano-Tunisien

Filtrer les projets
Plus de 100 projets
Appel à projets 2017 Fonds de soutien à la transition démocratique

Partenariat tuniso-allemand pour la formation dans les techniques de soudure et de test

sequa gGmbH Partnaire de l'économie allemande
Retour

La Société internationale de la Technique de la Soudure (GSI), basée en Allemagne, travaille avec le Centre Technique des Industries Mécaniques et Électriques (CETIME), organisme tunisien, pour améliorer la qualité de la formation professionnelle dans les domaines de la technique de la soudure et des technologies de test. Une formation de qualité offre aux diplômés de plus grandes opportunités sur le marché de travail.

La GSI est un organisme spécialisé dans la formation et le suivi de la qualité en matière de soudure. Le coordinateur du projet au CETIME considère que « les experts allemands peuvent offrir au CETIME des expériences et connaissances profondes et up-to-date». Le projet qualifie non seulement des formateurs du centre de formation et des tuteurs en entreprises, mais également de jeunes chômeurs pour leurs améliorer leur employabilité sur le marché de travail.

A la fin de la première phase du projet (mai 2012 – février 2014), le projet a déjà atteint de bons résultats. Le CETIME a été équipé avec des techniques modernes et le projet a permis l’organisation de nouvelles méthodes d’apprentissage et de stages sur place. L’institut a pu augmenter considérablement sa position en tant qu’institut de formation continue au niveau international, surtout en comparaison avec les autres pays de la région.

Mais certains résultats n’ont été réalisés que partiellement, notamment concernant la formation du personnel et des soudeurs. Pour cette raison, le Ministère Fédéral allemand des Affaires Étrangères a décidé de prolonger le projet dans une deuxième phase de juin à décembre 2014.

Illustrations :

 

 

A la fin de la première phase du projet, des représentants de l’ambassade d’Allemagne ont rendu visite au CETIME. Toute l’équipe était satisfaite des résultats atteints et s’accordait sur la nécessité de continuer le travail pour améliorer la formation en soudure en Tunisie.

 

 

 

En décembre 2013, l’ambassadeur allemand par intérim, Thomas Freudenhammer, a rendu visite au CETIME. Il a parlé avec des participants et assisté à des démonstrations sur les nouvelles machines

 

 

 

Une petite cérémonie a été organisée lors de laquelle Monsieur Freudenhammer et Stefan Schreiber, en tant que représentant de la GSI-SLV de Duisburg, ont remis les certificats internationaux aux techniciens tunisiens.

Retour